La culture sans les yeux, avec Aclama


Pourquoi Acclamons le Coeur des Loups ?

Ce nom regroupe 3 Associations pour déficients visuels et dont les membres et/ou collègues de Bpost participent ensemble à des activités sportives (pétanque adaptée, tir à la carabine dans le noir et cuixtax) ou culturelles (le jeu des Chiffres et des Lettres).


Qu'est-ce que la pétanque adaptée ?

Deux concurrents, la vue masquée par des lunettes occultantes, les pieds calés dans le T, 4 boules à disposition et le cochonnet placé dans la case M4, voilà la partie de pétanque adaptée peut commencer mais… pas sans la présence de l’arbitre.
Grâce à l’opération BFit, une initiative lancée dans le but de faire pratiquer un sport entre collègues, puisque cinq membres voyants de Bpost revêtu du t-shirt ont pu (re)vivre une expérience enrichissante et jouer contre leurs deux collègues aveugles, également revêtu du t-shirt.
Chaque année, c’est une centaine participants qui sont présents, dont 72 qui participent. Le Président du Cercle sportif Havi La Louvière, Alain Tellier, a pu compter sur l’aide ses différents bénévoles qui ont assuré le covoiturage de la gare à la salle, le bar, la tombola, le service des repas… mais également sur la présence d’autres Associations comme le Rotary de Charleroi-Est qui a offert l’an dernier deux tapis de jeu mais aussi du Club Aclama, du Coeur, du Soleil dans la Nuit, Nos Yeux dans la Lumière et du Club des Chiffres et des Lettres afin que cette journée soit une réussite. Il remercie aussi Bpost et plus particulièrement l’équipe de BFit qui a offert à son personnel un t-shirt et qui a permis de montrer publiquement l’intérêt et la sympathie de Bpost pour de telles manifestations.

Tout d'abord, voici la description de l’aire de jeu. Le terrain mesure 7 m de long et 3,5 m de large. Il est recouvert d’un tapis quadrillé partagé dans les deux sens en 7. Des carrés d’un mètre, donc fois 7 et de l’autre 50 cm; ce qui fait bien 3,5 m. La case centrale est appelée M et comme d’ailleurs milieu. Et sur sa gauche A B, et l’extrême gauche C, et de l’autre côté, à droite, X Y et à l’extrême droite Z; et les chiffres de 1 à 7; le 1 étant le plus proche de nous. Avant de commencer, l’arbitre nous demande de nous munir de lunettes occultantes. Ensuite le joueur A monte sur ce qu’on appelle un T et place un pied de chaque côté; c’est ce qui lui permet de se repérer et s’orienter pour l’envoi de la boule. Le rôle de l’arbitre est très important puisqu’il est un peu les yeux des joueurs ; il doit leur décrire comment les boules roulent sur le tapis. On commence toujours par placé le cochonnet en M4. Pourquoi ? C’est tout simplement la case centrale et chacun envoie alternativement une boule. Dès les deux boules de chaque joueur lancé, le joueur considéré comme A envoie le cochonnet lui-même en sachant qu’on ne peut le renvoyer en M4 ou une autre case déjà utilisée. Et ensuite de nouveau après l’envoi des deux boules, c’est le joueurs B qui expédient le cochonnet. Les parties s’effectuent soit en 3 ou 5 salves et ensuite selon les tournois, les meilleurs sont repris pour les ¼, ½ et final. Si on touche le cochonnet, on effectue une rose et on a 25 points. Si on est dans la bonne case c’est 15 points, c’est un carreau. Si on est dans une case avoisinante, on appelle cela une approche et là c’est 5 points. Si on est sur le tapis et qu’on est loin du cochonnet, on appelle cela un terrain et c’est 1 point. Pour terminer, si on envoie la boule dehors, c’est un crash et c’est 0 point.
Nous dirions que la difficulté pour chaque joueur est surtout de mémoriser le tapis et de rester bien concentrer. Pour être en forme pour jouer, il vaut mieux faire honneur à l’apéritif « maison » du Cercle Sportif, un apéro à base de Gancia, de Gin, Jus d’oranges et Schweppes agrumes.

Ecouter le reportage ci-après et si l'envie vous tente de venir vivre cette expérience enrichissante, Envoyez-nous un message

pétanque

05

03 04

01 02